Accompagnement psychosociale : ACCOMPAGNEMENT PSYCHOSOCIAL DE L'INFECTION PAR LE VIH

 ACCOMPAGNEMENT PSYCHOSOCIAL DE L'INFECTION PAR LE VIH

Réactions   après l’annonce de la séropositivité

Après l’annonce de la séropositivité les réactions  peuvent être :

l  Émotionnelles :

-     Confusion – Déni – désespoir

-     Abattement – stupeur

-     Culpabilité/auto accusation

-     Angoisse – Perte de la confidentialité/intimité

-     Tristesse et idées morbides

-     Labilité émotionnelle

-     Soulagement

l  Comportementales

-   Pleurs épisodiques et souvent  imprévisibles 

-   Repli sur soi

-   Auto dénigrement

-   Irritabilité

l  Le stress

-  Insomnie

-  Perte de l’appétit

-  Bouffées de colère ou de brusques sauts  d’humeur

-  Éloignement vis à vis des proches

Le soutien  psychologique après l’annonce du résultat

Il y a les étapes de la crise, de l’adaptation et de l’acceptation

Pour la crise, il peut avoir le choc, le déni et la peur. Dans ce cas, le conseiller doit établir un système de soutien permanent et chercher une communication effective sans remettre en question le déni.

Quant à l’adaptation, comme problème, il y a le déni, colère, angoisse, dépression, culpabilité, bouleversement social et repli. Le rôle du conseiller est d’établir des perspectives motivantes et constructives et encourager le soutien des personnes.

Après acceptation de la maladie, il y a des problèmes d’engagement constructif dans des activités liées au VIH, l’exploitation d’une nouvelle estime de soi  et la réintégration de l’investissement antérieur. Le conseiller doit  encourager l’achèvement d’un travail  et d’une approche constructive des problèmes juridiques et familiaux et fournir réassurance et encourager la personne malade.

Conséquences   psychosociales du VIH/SIDA

Sur le Plan psychologique :

Plan individuel

- Bouleversement psychologique :

-           Désespoir par rapport à la vie (plan de vie mariage, désir d’enfant, risque de perte du travail)

-          Troubles de l’identité : manque et perte de l’estime de soi

Plan relationnel

- Difficultésrelationnelles avec l’entourage familial 

-          Souffrance physique et morale

-          Absence de soutien moral

- Soutien par rapport à la disponibilité du traitement ARV

Sur le Plan Familial

- Arrêt des activités

- Diminution du revenu

- Diminution de l’épargne

- Stigmatisation, rejet

- Enfants vulnérables et affectés et orphelins du sida

- Diminution du taux de scolarisation

- Augmentation de l’absentéisme scolaire

- Vulnérabilité sociale de la femme : (divorce, veuvage)

Au niveau de la communauté

-Précarité socioéconomique

-          Baisse de l’espérance 

-          Fragilisation du tissu social

-          Renforcement de la pauvreté et du sous-développement

Au regard des impacts socioéconomiques, psychologiques, émotionnels…et autres, les PVVIH ont besoin  de soutien de natures diverses et en particulier d’accompagnement psychosocial.

Le soutien psychosocial consiste à accompagner les PVVIH pour surmonter les réactions psychologiques consécutives à la découverte de l’infection à VIH/SIDA.Il est assuré par un psychologue assisté au besoin par l’assistance sociale et une PVVIH/SIDA. Il contribue à accompagner les patients

La référence s’effectue à la suite de la consultation médicale et quelques fois à l’issue des entretiens à visée sociale.

Comme soutien, il y a :

-          La psycho thérapie individuelle ;

-          La psychothérapie de groupe ;

-          Le counseling (entretien individuel) ;

-          La visite à domicile ;

-          Les causeries éducatives ;

-          La causerie-débat ;

-          L’éducation thérapeutique.

En soutien médical, il y a l’accompagnement médical à domicile ; la facilitation de l’accès aux soins spécialisés et aux examens para cliniques et l’accès gratuit aux médicaments pour le traitement des infections opportunistes.

Le soutien social s’adresse aux PVVIH/SIDA et à leur famille en situation de précarité sociale. Le recrutement des bénéficiaires s’effectue à travers les entretiens et les enquêtes à visée sociale sur place ou lors des visites à domicile par les travailleurs sociaux.

Là également la référence se fait à l’issue de la consultation médicale en cas de besoin. Il existe différents types de soutien social.

Le Soutien socioéconomique se fait àtravers le Fonds d’Appui à l’Initiative Communautaire, par la mise en place d’activités génératrices de revenus pour financer les projets individuels, les projets de couple et les projets collectifs

Il y a aussi le soutien vestimentaire qui porte sur des appuis circonstanciels :don des tenues de fête aux  enfants vulnérables issues des familles infectées par le VIH lors des fêtes de Tabaski et Ramadan ; le paiement des frais de scolarité ; le paiement des fournitures et des tenues scolaires ;la colonie de vacances