Depistage : LE DEPISTAGE DU VIH

 LE DEPISTAGE DU VIH

Le texte de dépistage est confidentiel et gratuit au Mali. Malgré tout, on constate une faible motivation des citoyens à se faire dépister. « Faire son test de dépistage, c’est tenir la promesse de vivre longtemps », ce qui doit être une préoccupation de tout un chacun. La décision de faire le test de dépistage du VIHest d’une importance capitale. Connaître son statut sérologique, c’est pouvoir adapter son comportement à la situation. Lorsque l’on a le moindre doute, il convient de faire le test de dépistage afin d’éviter de transmettre la maladie à son ou sa partenaire.

 

Où faire un test de dépistage anonyme et gratuit ?

 

Le dépistage se fait :

-          Sur tous les sites d’ARCAD-SIDA (CESAC de Bamako, CESAC Mopti ; USAC-CV ; USAC Koulikoro ; USAC –CI ; USAC CNAM ; USAC CIV ; USAC Kati ; USAC-Fana ; USAC Gao ; USAC –CVI, Clinique de santé sexuelle les Halles de Bamako, USAC-Kati, USAC-Nioro, de Koutiala et de Kayes).

 

-          Dans les hôpitaux du Mali : HGT, PG, Kati, Mère-enfant Luxembourg, Kayes, Sikasso, Ségou, Tombouctou, Gao

 

-           Dans les CSREF de Bamako et des régions(Kayes, Diéma, Kéniéba, Koulikoro (USAC), Yélimané, Banamba (affilié CSREF de Koulikoro), Fana (USAC), Sikasso, Koutiala,Yorosso, Kadiolo, Yanfolila, Bougouni, Ségou, Bla, San, Nioro, Tombouctou, Gao (USAC), Kidal.

 

-          D’autres structures de santé : Dispensaire catholique, Centre de traitement Walé, CSCom de Darsalam (site affilié à l’HR de Ségou) de Ségou, APROFEM de Ségou (site affilié à l’HR de Ségou)

 

Le 09 août 2002

 

Lettre circulaire n° 1494 / MS-SG


Le Ministre de la santé


A Tous les Chefs de service de santé, Centres de conseil et de dépistage volontaire


Le Ministère de la santé a entrepris une étude de validation ayant pour but l'adoption d'un algorithme de test rapide pour le test du VIH.
II s'agissait de (i) déterminer la sensibilité et la spécificité des tests rapides utilisant le sang total ou le sérum dans le contexte malien, (ii) déterminer la sensibilité et la spécificité des algorithmes de dépistage, (iii) évaluer les caractéristiques opérationnelles des différents algorithmes de dépistage, (iv) et identifier des algorithmes appropriés, simples et rapides, utilisables dans les Centres de Conseil et de dépistage volontaires au Mali.
A cet effet, quatre tests ont été choisis selon (i) leur niveau satisfaisant de sensibilité et de spécificité (ii) leur facilité de conservation, (iii) la possibilité d'utiliser le sang complet capillaire, (iv) et leurs prix abordables.
Cette étude conduite par l'Institut national de recherche en santé publique (Inrsp) et le Center of Deseases Control (Cdc, Atlanta) a abouti à la validation des trois tests suivants : Détermine, Oraquick et Hémastrip.
L'algorithme ci-dessous a été retenu :
1°) Pour le dépistage, utiliser le test Détermine ;
2°) Pour confirmer le résultat, utiliser le test Oraquick ;
3°) Si les tests Détermine et Oraquick donnent des résultats discordants, il convient d’utiliser le test Hemastrip qui est un test de validation de dernière intention.
Ainsi les services de Santé et les Centres de Conseil et de Dépistage Volontaires disposent aujourd'hui d'outils précieux pour le dépistage rapide et efficace du VIH.
Je vous invite à une utilisation adéquate des dits tests, conformément à l'algorithme retenu de dépistage rapide du VIH. .
Vous veillerez particulièrement à mettre en place un système de collecte et d'archivage de toutes les données et informations afférentes et rendre compte régulièrement de vos activités en la matière au Programme National de Lutte contre le SIDA.
J'attache du prix à l'exécution correcte des présentes instructions.
       
                                                                                                                                                                                                  P/Le Ministre P.O.
                                                                                                                                                                                                Le Secrétaire général, 
       
                                                                                                                                                                                       Dr..AbdrahamaneTOUNKARA
                                                                                                                                                                                         Chevalier de l’Ordre national