L’Association de Recherche de Communication et d’Accompagnement à Domicile de personnes Vivant avec le  VIH (ARCAD-SIDA) a été mis sur les fonts baptismaux  sur les fonts baptismaux  en 1994 et aura 20 ans d’existence cette année.

Elle est apolitique et à but non lucratif et œuvre avec les personnes  touchées par le VIH et leurs proches à améliorer les conditions de prise en charge sociale, médicale, économique et psychologique. C’est l’une des premières  associations de lutte contre le VIH au Mali.

L’objectif  d’ARCAD SIDA est de développer la prise en charge globale de l’infection par le VIH à travers l’accès aux soins et aux traitements, la recherche et la communication.

ARCAD- SIDA est membre fondateur du Réseau Afrique 2000 et de la Coalition Internationale Plus regroupant AIDES (France), Association de lutte contre le Sida (Maroc) et la Coalition des Organisations Communautaires Québécoises de lutte contre le Sida (Canada).

Les activités d’ARCAD-SIDA

Les activités d’ARCAD-SIDA sont axées sur  l’accès au test de VIH et la prise en charge médicale à travers la coordination et le suivi des activités  mises en place au niveau des Centres d’Ecoute, de Soins, d’Accompagnement et de Conseil (CESAC) et des Unités de Soins et d’Accompagnement et de Conseil (USAC) intégrées.

Dans les CESAC et USAC, l’essentiel des activités est basé sur les  traitements  des infections opportunistes (IO), la prescription des Anti- Rétroviraux (ARV), des soins à domicile, des soins infirmiers. La dispensation des ARV et d’autres médicaments pour le traitement des IO, les clubs d’observance, sont parties des activités des  pharmacies communautaires intégrées. Les ateliers nutritionnels sont menés par les membres associatifs sur les sites,

ARCAD-SIDA soutient les Personnes Vivant avec le VIH (PVVIH) à travers la coordination et le suivi technique, des aides, (distribue des kits scolaires, des vêtements), financières(AGR), en étroite collaboration avec les Associations de personnes vivant avec le VIH (AMAS/AFAS, Réseau des PVVIH).

Une autre activité d’ARCAD-SIDA est la recherche/formation à travers la coordination et le suivi technique des études cliniques et en science sociale et l’harmonisation  et le contrôle des activités de formation interne et externe au travers du centre de formation sous régional Donya et du CSAC/Bamako.

ARCAD-SIDA fait de la communication et du plaidoyer à travers la coordination et le suivi technique des activités de sensibilisation (Causeries éducatives, les groupes de parole, les entretiens individuels, les visites à domicile de plaidoyer et de mobilisation des ressources au niveau local.

ARCAD-SIDA fonctionne sur des principes éthiques que sont ; l’indépendance idéologique,  la défense des droits des PVVIH, des groupes vulnérables, le suivi des femmes enceintes infectés, des enfants infectés, le non jugement, le volontariat et l’anonymat du test, la préservation de la confidentialité et du secret professionnel et le respect du libre choix des personnes.

 

Les stratégies de mise en œuvre

Il s’agit de :

  • L’accès à  la prévention et aux soins pour les groupes vulnérables en rapport avec les principes fondamentaux de respect des droits des personnes, d’éthique et d’équité du traitement de tous, y compris les ARV ;

 

  • La décentralisation de l’accès aux soins et aux traitements ARV à travers la création des CSAC et des USAC. Ces centre sont des lieux de mise en œuvre des activités d’ARCAD SIDA : prévention au sein des groupe vulnérables, prise en charge médicale, accompagnement psychosocial, soutien et renforcement des compétences, formation et stage des apprenants ;
  • Le renforcement de compétence des acteurs de lutte contre le VIH à travers le centre de formation DONYA qui  a été créé en  2003 pour contribuer fortement à élargir l’accès aux soins et à améliorer la qualité de prise en charge ;

 

  • Le programme de réinsertion socio-économique des personnes infectées et affectées par le VIH. Ce programme intervient à travers les Activités Génératrices de Revenu (AGR) initiés auprès des personnes infectées et affectées par le VIH.
  • Le programme d’accompagnement psychosocial des adultes et des enfants sur les sites de prise en charge à travers les enquêtes sociales, les appuis en vivres, les entretiens individuels, les groupes de parole, le programme d’éducation thérapeutique, les Visites à Domicile, le soutien direct par les appuis scolaire et vestimentaire, les appuis en lait, les colonies de vacances.

 

Les sites d’interventions d’ARCAD SIDA

ARCAD SIDA a à son compte  16 sites de prise en charge médicale aux patients porteurs du VIH. Ces sites sont : CESAC de Bamako, CESAC Mopti ; USAC-CV ; USAC Koulikoro ; USAC –CI ; USAC CNAM ; USAC CIV ; USAC Kati ; USAC-Fana ; USAC Gao ; USAC –CVI, Clinique les Halles, USAC-Kati, USAC-Nioro, de Koutiala et de Kayes.

Les groupes cibles sont : Enfants infectés et affectés, les Professionnelles de sexe, les Personnes Vivant avec le VIH ; les femmes enceintes infectées ; les jeunes ; les adolescents etc.

Nombre de patients suivis sur les sites d’ARCAD SIDA :

En fin décembre 2013, 14525 personnes sont régulièrement suivies sous ARV par ARCAD-SIDA, soit 50, 6%  sur  28725 patients sous ARV au Mali. Arcad et ses sous-bénéficiaires (Walé à Ségou et KERKES à Sikasso) suivent 56% des patients.