TRANSMISSION DU VIH

 TRANSMISSION DU VIH

TRANSMISSION DU VIH
Les modes de transmission du VIH sont :

  • Par la voie sexuelle ;
  • Par la voie sanguine ;
  • Mère-enfant.

La transmission par voie sexuelle :
Le virus est contenu dans le sperme et les sécrétions vaginales/cervicales.
Tout rapport sexuel non protégé peut causer la transmission du VIH.
Le facteur favorisant est : les IST (Infections Sexuellement Transmissibles, causes d’ulcérations, d’inflammations …)
La transmission peut-être hétérosexuelle ou homosexuelle.
La transmission hétérosexuelle est la plus fréquente en Afrique.
Quant à la transmission homosexuelle, elle était forte au début de l’épidémie en Europe et aux Etats-Unis, mais est en baisse de nos jours.
La transmission par voie sanguine :
Le VIH peut se transmettre par la transfusion sanguine et de dérivés sanguins et par les instruments souillés par le sang contaminé.
La transmission mère-enfant
Elle peut se faire pendant la grossesse ; au cours de l’accouchement ou par l’allaitement au sein.
Il y a aussi des facteurs biologiques qui peuvent augmenter le risque de transmission. Il s’agit de l’infectiosité du partenaire avec un CD4<200, de la Charge virale élevée,  de la Primo infection ; des pathologies opportunistes en cours (SIDA) ; de l’infection et /ou lésion vaginale ; du rapport sexuel dans les règles ou des saignements au cours des rapports sexuels
Il y a également des facteurs socio-économiques qui favorisent les risques de transmission. Il peut s’agir de la mobilité sociale, de la stigmatisation et des populations en conflit
Par ailleurs, il y a des actes qui ne transmettent pas le SIDA: les poignées de mains ;le partage de repas ; le partage de salle de classe ou de travail ; le transport en commun ; le fait de s’occuper d’un malade du SIDA ; la piqûre de moustique, les baisers.